• 0
  • 0 vote
Publié le 19 Décembre 2016

Coup de froid sur la Touraine

Durant l'hiver 1962-1963, la neige a totalement blanchi la Touraine. Marcel Flamin, cinéaste amateur de Montlouis-sur-Loire, part alors caméra en main pour filmer le blanc manteau de l'hiver.

Il saisit sur pellicule tous les éléments qui font l'hiver et se sont posés sur sa région.
Il filme tout d'abord la neige tombant et les arbres blanchis dans un jardin de Montlouis-sur-Loire. Il s'attarde ensuite longuement sur la Loire charriant de nombreux blocs de glace et traversant lentement la ville de Tours en passant sous le pont Wilson, le pont Napoléon ou la passerelle Saint-Symphorien (dite le pont de fil). Puis il dévoile la campagne figée, tel l'étang gelé au bord duquel des enfants se promènent parmi les barques immobilisées.

Mais l'hiver est aussi synonyme d'accidents.
Involontaire pour ce camion transportant des céramiques sanitaires que monsieur Flamin filme tandis qu'on le sort délicatement d'un fossé pour rejoindre une route insuffisamment sablée. Risques volontaires courus par ces intrépides patineuses et patineurs en action sur une mare gelée de La-Ville-aux-Dames.

Alors, en ville ou en campagne, venez découvrir la Touraine dans l'atmosphère feutrée de la neige.

Voir le film original