• 0
  • 1 vote
Publié le 15 Juin 2011

Lucien Borcelle, instituteur cinéaste à Manchecourt

Lucien Borcelle est instituteur dans la petite école de Manchecourt entre 1935 et 1966. Il filme en 9,5 mm les sorties scolaires, les jeux dans la cour et un formidable documentaire sur la moisson. 

Lucien Borcelle est né en 1910 à Sully-sur-Loire. Il fait presque toute sa carrière d'instituteur à Manchecourt où il est installé avec sa famille depuis le milieu des années 1930. Ses enfants ont donné les films tournés dans le village à un habitant de Manchecourt pour qu'ils soient sauvegardés pour la mémoire locale. 

L'instituteur était un cinéaste amateur averti dont nous pouvons aujourd'hui découvrir les montages soignés. Ses films nous permettent de suivre les sorties scolaires qu'il organise à partir de 1939, sur le tracé du canal de Briare, aux roches de Buthiers et à Malesherbes, mais aussi à Saint-Malo, à travers la Bretagne, au Château de Versailles et à Paris...  Certaines séquences nous transportent également dans la cour de l'école de Manchecourt : les petites filles faisant la ronde, les garçons jouant au basket ou bataillant dans la neige... 

C'est dans l'un de ces films d'excursion, après la promenade à Buthiers, qu'il apparaît à l'image, posant vraisemblablement pour la caméra, avant l'une de ses collègues. 

 Lucien Borcelle déploie tout son savoir-faire cinématographique pour réaliser en 1957 le film intitulé "Moisson 57". Il s'agit d'un véritable documentaire qui suit les gestes de la moisson dans le hameau de Bois-Brouard à Manchecourt, depuis la fauche des blés jusqu'au battage. Le regard de l'instituteur s'attache tout particulièrement aux travailleurs agricoles dont il fait de nombreux portraits. Il filme par exemple une glaneuse ramassant quelques épis avec une serpe après le passage de la moissonneuse. Une très belle séquence suit aussi l'édification d'une grande meule. Et les titres rappellent la profession de Lucien Borcelle : ils ont été filmés sur le tableau noir de l'école de Manchecourt... 

L'Association "L'Hirondelle". Derrière ce joli nom printanier se cache l'Amicale des anciens élèves de Manchecourt. Cette association apparaît au générique du film "Moisson 57". Il est très probable que ce film ait été élaboré en lien avec ses membres ou bien à leur demande. Nous savons que Lucien Borcelle était très actif au sein de cette amicale, mais nous serions heureux de recueillir les témoignages de membres des années 1940 et 1950. Si vous vous souvenez de Lucien Borcelle, n'hésitez pas à contacter l'équipe de Mémoire !