• 0
  • 2 votes
Publié le 28 Février 2018

Jack Sautereau, marchand de grains à Issoudun

Jack Sautereau est né en 1922. Il commence à tourner en 8 mm dans les années 1950. A travers quelques films choisis, il nous raconte aujourd'hui les promenades familiales et ses débuts dans le commerce de grains. 

 

 Du grain... 

Après son mariage, Jack Sautereau est associé aux établissements Dufour-Legeron, entreprise familiale dirigée par son beau-père. A plusieurs reprises, il filme l'activité du commerce, la livraison des sacs de grains par les cultivateurs eux-mêmes. Il commente la construction d'un nouveau silo en 1946 et les évolutions de cette petite entreprise devenue organisme stockeur, vendant grains, mais aussi engrais et produits phytosanitaires...

 De la boursette... 

Au tout début du printemps, la famille Sautereau avait comme habitude de se promener le dimanche sur la route de Vouillon, du côté des champs de céréales. Avec malice, le cinéaste amateur décrit cette promenade familiale à la recherche de la précieuse boursette. Saurez-vous de quoi il s'agit ? 

 

 ... et un peu d'amour !

Enfin, Jack Sautereau raconte l'affection qu'il portait à la nourrice de son enfance à Lury-sur-Arnon. Bien souvent, les films amateurs jouent un rôle photographique, en capturant l'image des vivants aimés pour les garder un peu plus longtemps avec soi. Cette promenade est ainsi un double-portrait, celui du village de Lury dans les années 1950 et celui de cette dame âgée, de sa petite maison berrichonne jusqu'aux bords de l'Arnon.

Le témoignage de Jack Sautereau a été recueilli en avril 2011. Le reste de ses films est aussi à découvrir, des films familiaux aux petits événements de la vie locale.