• 0
  • 0 vote
Publié le 22 Juillet 2015

Georges Vallée et les actualités du Broutain

Dans les années 1960, Georges Vallée anime un cinéma itinérant dans le canton de Brou. Au début des séances, il présente des actualités locales en 16 mm qu'il tourne lui-même, sur les événements locaux de Brou et des communes environnantes. 

Il reste beaucoup de choses à découvrir sur les films de Georges Vallée. Les plus anciens datent de 1955 et permettent de découvrir une kermesse à Dangeau, ainsi que la ville de Brou à l'heure de son comice agricole. Cette année-là, le cinéaste réalise de très beaux portraits en noir et blanc et immortalise les décorations incroyables de la fête : un grand éléphant (filmé aussi par le photographe Octave Baire) et la reconstitution d'une montagne sur laquelle glissent des skieurs automates...

Les actualités sont ensuite tournées pendant la décennie suivante. En 1964, Georges Vallée réalise par exemple des petits reportages sur la fête foraine installée à Brou au lendemain de Mardi-Gras, mais aussi sur le fameux moto-cross du lundi de Pentecôte, ou encore sur une très jolie kermesse installée sous les arbres et filmée en couleurs !

Jusqu'en 1972, le petit exploitant du cinéma "Le Broutain" promène sa caméra à travers les grands événements locaux. Il filme bien sûr à Brou, une démonstration d'acrobaties par des motocyclistes, la venue des cascadeurs de l'équipe de Jean Sunny ou la "Super Parade" de 1967, mais aussi les fêtes ou les grands rendez-vous des villages alentours : Luigny, Arrou, Bullou, Alluyes ou Yèvres...

A chaque fois, à côté des démonstrations spectaculaires, l'attention est mise sur les visages, avec le portrait des commerçants, des petits musiciens de la société musicale, des passants... Georges Vallée s'inscrit ici dans une tradition de la petite exploitation de campagne. Dès les années 1930, Pathé conseillait aux usagers du Pathé-Rural de faire l'acquisition d'une caméra pour "agrémenter les séances d'actualités locales", afin que le public participe à la promotion des séances. En effet, si vous savez que vous risquez d'apparaître sur le grand écran, vous allez forcément encourager vos proches et vos amis à venir au cinéma "pour vous voir" !

Au dernier trimestre 2015, Ciclic et le Conseil départemental d'Eure-et-Loir vont proposer des projections de films amateurs anciens à Brou dans le cadre de l'opération "La Mémoire des images d'Eure-et-Loir". Ce sera aussi l'occasion d'organiser des ateliers de mémoire, pour rassembler les souvenirs des habitants sur les grands événements de la commune au XXe siècle, les comices... ou le cinéma "Le Broutain". Si vous vous souvenez de Georges Vallée et de son cinéma, vous pouvez apporter votre témoignage ! Contactez l'équipe de Ciclic pour participer !