• 0
  • 1 vote
Publié le 7 Octobre 2013

Un simple soldat dans la Guerre d'Indochine

Entre 1952 et 1954, un jeune militaire filme en 9,5 mm sa vie quotidienne dans les dernières années de la Guerre d'Indochine.

En 1952, Michel Mondain s'engage dans l'armée et part combattre en Indochine. Le jeune homme est originaire de Buzançais dans l'Indre et n'a que 26 ans. Deux ans plus tard, il rentre dans le Berry avec plusieurs bobines tournées en 9,5 mm et une caméra. Cela représente presque 40 minutes d'images. Ce sont les seuls films que tournera jamais le jeune homme.  

Il nous permet ainsi d'approcher la vie quotidienne des soldats français pendant la Guerre d'Indochine, au moment où les combattants du Viet Minh prenaient déjà largement l'avantage. 

Michel Mondain filme les différents camps qui abritent sa section, les nombreux tirs à partir d'un canon anti-aérien, des manoeuvres militaires, mais aussi des moments du quotidien entre soldats. Un repas de Noël est organisé au milieu d'une tranchée en 1952. Les hommes improvisent une partie du football ou jouent au volley. Une séquence est particulièrement émouvante, quand un soldat montre à un autre le courrier qu'il vient de recevoir et la photographie d'une fiancée. 

Un témoignage à découvrir...