• 0
  • 1 vote
Publié le 25 Janvier 2017

Les vies d'une usine

Au milieu des années 1950, Julien Damoye, photographe professionnel à Vendôme, réalise ce film présentant les différentes activités d'une entreprise, FMB (Fermetures Métalliques du Bâtiment), qui fut l'un des fleurons de l'industrie vendômoise.

La production

Pour faire vivre et fonctionner une usine il faut évidemment des ouvriers. Après une vue du bâtiment de l'entreprise, le réalisateur nous fait donc visiter les différents ateliers afin de découvrir la confection de volets ou de grilles métalliques.

La présentation des produits

Une fois le produit conçu et fabriqué, il est nécessaire de le faire connaître. Pour cela rien de tel qu'une foire-exposition, et, sur ce film, ce n'est rien de moins que la Foire de Paris, du 22 mai au 7 juin 1954, qui permet à FMB de présenter ces différents produits à travers un pavillon témoin.

La vente et son organisation

Si la vente commence au plus près de la production, comme le montre la troisième séquence avec le départ de l'usine d'un représentant et la devanture d'un magasin vendômois équipé par FMB, elle doit également s'organiser et se coordonner pour réussir à toucher tout le territoire national comme l'illustre la quatrième séquence présentant rapidement le réseau national des vendeurs de l'entreprise.

L'usine comme une famille

Dans les années 1950, les responsables d'une entreprise en sont encore souvent les fondateurs et ils vivent donc auprès de leurs employés qu'ils côtoient quotidiennement. Ainsi la dernière séquence nous montre les employés et les dirigeants partageant un moment fort du pays (levée du drapeau français certainement à l'occasion d'une commémoration nationale) puis montrant leur solidarité lors des funérailles de l'un d'entre eux.