• 0
  • 1 vote
Publié le 3 Septembre 2015

Baignade à Saint-Florent-sur-Cher

En épousant Odette Pinson en 1927, André Petit, peintre décorateur à Paris, découvre le village d'origine de son beau-père, Saint-Florent-sur-Cher, qui devient, pour eux, un lieu de villégiature et de repos, abondamment filmé en 9,5 mm.

Quand les vacances se passent sous la chaleur estivale, toute la famille cherche l'ombre et la fraîcheur. Saint-Florent propose un lieu idéal : l'île sur le Cher. Ce petit coin de paradis semble parfait pour s'installer à l'abri des arbres et profiter de l'eau en se baignant.

Les promeneurs sont d'ailleurs nombreux sur le rivage du Cher, accessible depuis peu par une passerelle. En effet, jusqu'au début du XXe siècle, seul un passeur en bateau en permettait l'accès. Grâce à ce nouvel équipement, l'île sur le Cher devient un lieu de détente très fréquenté par les saint-florentais et les visiteurs de passage. La famille Petit n'échappe pas la règle... et André Petit immortalise ces scènes de détente avec sa caméra 9,5 mm. 

Voici donc un peu de fraîcheur et de repos pour la fin des vacances.

Les films 9,5 mm d'André Petit font partie de la collection du Forum des Images à Paris. Le cinéaste amateur a tourné de nombreuses images dans la capitale, où il vivait. Ses films sont aussi les plus anciens films amateurs connus tournés dans la commune de Saint-Florent-sur-Cher. Grâce à un partenariat entre Ciclic et le Forum des Images en 2012, avec l'accord de la famille du cinéaste, ils ont pu être projetés à Saint-Florent et sont désormais accessibles sur le site Mémoire.