Publié le 15/02/2011

Archives en chantier #2

Découvrez un projet de documentaire sur les grands ensembles du département de l'Essonne, filmés par des cinéastes amateurs à partir des années 1950. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".

Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de "retours vers le futur", manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le vendredi 8 avril 2011, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.

Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...

Mémoire vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.

Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, respectivement monteuse et fondatrice de Cinéam, présentaient leur projet de documentaire Ils ont filmé les grands ensembles.

Des images tournées par des amateurs dans les grands ensembles au cours des années 50 à 80 défilent. Parfois celui qui était derrière la caméra les décrit, se souvient. Puis des observateurs avertis les commentent : le cinéaste Laurent Roth, le philosophe Thierry Paquot et l'historienne Danièle Voldman. Les images amateurs sont à l'origine de ce film, la découverte et le dévoilement de leur portée sont leur intention. Les observant, les fouillant, elles font advenir ce qu'elles disent de leur époque, de cet urbanisme, de la famille, de la pratique du film amateur… Se dessine ainsi une histoire intime de ces grands ensembles. 

Prochainement vous pourrez voir sur Mémoire les présentations des projets suivants : Prendre son envol de Amaury Brumauld, Je vous écris du Havre de Françoise Poulin-Jacob et L'Archiviste d'Elena Valsania et Christian Grappiolo. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, Regarder un peu ce qui reste à finir...

Dans le fonds Mémoire